Les techniques de coupe à la tronçonneuse

Il existe plusieurs façons de couper avec une tronçonneuse. Il est bon d’utiliser la technique de coupe correcte pour le travail que vous effectuez, non seulement du point de vue de la sécurité, mais aussi pour obtenir les meilleurs résultats.

Des consignes pour couper avec une tronçonneuse

Voici quelques conseils généraux à retenir lorsque vous coupez des arbres avec une tronçonneuse :

– Retirez toujours les branches inférieures d’un arbre avant de l’abattre.

– Coupez les branches avec un mouvement descendant de la tronçonneuse, aussi près que possible du tronc principal.

– Si vous travaillez sur un grand arbre, il est recommandé de couper les grosses branches à des longueurs gérables plutôt que de couper la branche entière.

– Il est bon d’enlever les petites branches (là où vous pouvez les atteindre) des grosses branches avant de les couper, car cela permet de réduire le poids de la branche.

– Utilisez toujours une coupe verticale lorsque vous coupez des branches.

– Ne coupez jamais avec la scie au-dessus de la hauteur de vos épaules.

– Les arbres très hauts peuvent nécessiter l’utilisation d’une nacelle ou d’une échelle pour atteindre les branches ; démarrez la mini tronçonneuse Bosch au sol et serrez le frein de la chaîne avant de monter sur l’échelle, ne retirez le frein de la chaîne qu’une fois que vous êtes bien en place et prêt à couper.

– Il est généralement déconseillé d’utiliser la pointe de la tronçonneuse Bosch.

– N’essayez pas d’abattre de grands arbres sans l’aide d’un professionnel, car cela peut être extrêmement dangereux.

Quelques techniques de coupe à la tronçonneuse

Les techniques de coupe à la tronçonneuse les plus courantes sont les suivantes :

Coupe d’abattage

Cette technique consiste à pratiquer des coupes dans le tronc d’un arbre ou d’une branche afin de le sectionner et de faire tomber la branche dans la direction souhaitée. C’est une question de physique élémentaire : si vous affaiblissez la branche ou le tronc de l’arbre à un endroit, il tombera dans cette direction.

L’abattage d’un arbre nécessite trois coupes

La première coupe : La première est une coupe diagonale directionnelle sur le côté de l’arbre où vous voulez qu’il tombe. Tenez la scie à un angle d’environ 45 degrés et coupez vers le bas et vers l’intérieur, à environ 1/4 ou 1/3 du diamètre de l’arbre. Faites fonctionner la scie à pleine puissance et ne laissez pas la chaîne se coincer (être serrée par le bois dans lequel vous coupez).

Deuxième coupe : La deuxième coupe est une coupe de fond. Elle est effectuée horizontalement pour croiser la coupe directionnelle et supprimer un triangle de l’arbre.

Troisième coupe : Passez maintenant de l’autre côté de l’arbre et effectuez la troisième coupe, également appelée coupe d’abattage. Il s’agit d’une autre coupe horizontale effectuée quelques centimètres au-dessus du niveau de la coupe inférieure. Il s’agit de la partie la plus dangereuse de la coupe, car l’arbre peut se fendre pendant que vous coupez, ce qui provoque un violent “rebond” du tronc. Assurez-vous que vous vous tenez sur le côté de l’arbre, loin de la direction de la chute et du rebond pendant que vous coupez.

L’arbre doit tomber lorsque la coupe d’abattage rencontre la coupe directionnelle. Si la scie commence à se coincer, retirez-la et enfoncez une cale dans la coupe d’abattage pour forcer l’arbre à tomber.

 

Découvrez ensuite, les conseils pour choisir une visseuse à plaques de plâtre.